Toyota, Air Liquide, Idex et la Société du taxi électrique parisien (Step) font front commun pour développer la mobilité hydrogène en région parisienne. Ces quatre entreprises se sont associées en une joint-venture nommée HysetCo pour étoffer Hype, la première flotte de taxis zéro émission, et faciliter le déploiement de véhicules électriques à hydrogène et d’infrastructures en Ile-de-France. Cent taxis Hype roulent actuellement mais l’objectif est d’atteindre 600 d’ici un an. Le constructeur Toyota se chargera donc de fournir et livrer 500 Mirai supplémentaires à échéance fin 2020.

« Dans le cadre du challenge environnemental 2050, Toyota prône la complémentarité des solutions : hybride, hybride rechargeable, électrique à batterie et électrique à hydrogène. Notre participation dans l’HysetCo représente une étape décisive de la promotion de la société hydrogène. C’est également une opportunité de contribuer aux fondations de la mobilité zéro émission de Paris 2024, une forme de trait d’union avec les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. La livraison des 500 prochaines Toyota Mirai électriques à hydrogène matérialise notre engagement de concentrer les approvisionnements en un endroit avec un opérateur pour créer un écosystème hydrogène et donner de la visibilité à cette technologie. En plus de promouvoir la mobilité durable pour tous, ce partenariat sera pour nous la possibilité de développer de nouveaux services de mobilité grâce à l’apport de compétences de notre filiale Toyota Connected Europe », souligne Didier Gambart, président-directeur général de Toyota France.

>> A lire aussi Batterie VE : Toyota et Panasonic créent une coentreprise

Les taxis estampillés Hype pourront également s’appuyer sur la coentreprise concernant le réseau de recharge. Une station à hydrogène vient d’ailleurs d'ouvrir près de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Il s’agit de la quatrième installation d’Air Liquide.

« Depuis plus de 3 ans maintenant, nous démontrons avec Hype que l’hydrogène est une vraie solution pour permettre à des activités incontournables comme le taxi de passer à court terme au zéro émission, et lutter ainsi efficacement contre la pollution de l’air dans des villes comme Paris. Grâce au lancement de HysetCo, et au partenariat avec Toyota pour les 500 prochaines Mirai avant fin 2020, nous allons pouvoir accélérer notre déploiement, et préparer ainsi avec nos partenaires une solution complète de mobilité hydrogène, qui dès 2021 pourra être proposée aux autres opérateurs de transports à la demande, afin qu’ils puissent à leur tour passer au zéro émission »,  conclut Mathieu Gardies, président de Step.