Ford China se dote d’un nouveau président, Anning Chen remplaçant Jason Luo à partir du premier novembre 2018. Anning Chen hérite d’une situation de crise, puisque la marque a dévissé de 43% en septembre et qu’au cumul des neuf premiers mois de l’année, elle accuse un repli prononcé de 30% sur un marché en progression (+1,5%).

Pour Anning Chen, qui rendra directement compte à Jim Farley, président des marchés mondiaux, il s’agit d’un retour aux sources. Cet ingénieur, diplômé de l’université de Cincinnati et titulaire d’un MBA de l’université du Michigan Ross Business School, a en effet rejoint Ford en 1992 et y est resté dix-sept ans, à différents postes (produits, plateformes, développement des coentreprises…).

Il a ensuite pris la direction de Chery Automobile, tout en intégrant le conseil de Chery Jaguar Land Rover et ses résultats ont été bons.