Depuis le 7 août 2018, Ning Gaoning est le nouveau président de Pirelli, succédant ainsi à Ren Jianxing. Ning Gaoning est un homme d’affaires réputé en Chine, proche du pouvoir et ayant plusieurs fonctions d’influence dans différentes organisations professionnelles. Pour l’heure, Marco Tronchetti Provera reste le vice-président exécutif jusqu’au terme de son mandat, en 2020, mais il a fait savoir qu’il passerait la main à cette date. Sous réserve de la validation des administrateurs, il glisse volontiers que son successeur est déjà membre de l’équipe dirigeante de Pirelli.

Simultanément, et conformément aux engagements pris par Chem China lors de la sortie du pacte d’actionnaires avec Mediobanca, du retour en Bourse de Pirelli et de la stricte séparation des activités VL et VI, l’actionnariat de Pirelli a été restructuré. Via Marco Polo International, Chem China se limite à 45,52% du capital, tandis que Camfin, groupe piloté par Marco Tronchetti Provera, détient 11,35% des parts et que Long Term Investment, un fonds luxembourgeois qui agit pour le compte d’investisseurs russes, fait valoir 6,24% du capital. Le reste est aux mains d’investisseurs institutionnels (33,39%) et des places de marché (3,5%). Pour de nombreux observateurs chinois, cette opération s’inscrit dans le cadre d’une fusion entre Chem China et Sinochem pour créer un géant de la chimie. Toutefois, aucune communication officielle n’a été réalisée.