La fiscalité des pick-up, où le feuilleton de Noël. Le CNPA a fait savoir que contre toute attente, ces 4x4 seront redevables de la Taxe sur les véhicules de société (TVS) au 1er janvier 2019 : "Une solution de compromis a été adoptée, grâce à une mobilisation forte qui a amené le gouvernement à revoir sa copie" est-il indiqué dans un communiqué.

Cependant, la nouveauté se trouve plutôt dans la taxation en deux étapes qui se dessine. Toujours selon le CNPA, les pick-up paieront les divers malus à compter du 1er juillet 2019, "le temps pour les concessionnaires d'écouler leurs stocks et pour l'administration, d'adapter le SIV". Chose inédite en effet, les pick-up seront frappés à la fois du malus et de la TVS, alors qu'ils ne sont soumis à aucune des deux taxes à ce jour.

Le CNPA a d'autre part annoncé que la définition officielle du pick-up taxé avait évolué. Il ne s'agit plus d'un engin à double cabine comportant 4 portes, mais d'un véhicules doté de "5 places assises et dont le code de carrosserie européen est camion pick-up". Enfin, les engins affectés aux domaines skiables seront exonérés de taxes.

Ces dispositions peuvent encore évoluer. La loi de finances sera définitivement voté le jeudi 20 décembre.