Le salon automobile de Detroit 2019 a fermé ses portes au soir du dimanche 27 janvier et non sans émotion, car il s’agit de sa dernière édition en ouverture d’année. Afin d’éviter la concurrence grandissante du CES de Las Vegas l’édition 2020 du salon de Detroit se tiendra en juin.

Toujours est-il que les organisateurs du salon de Detroit annoncent une diminution contenue du visitorat, -4,3% par rapport à l’an passé, pour 774179 entrées. Le salon souffrait de l’absence de plusieurs constructeurs, notamment le secteur premium allemand (Audi, BMW, Mercedes-Benz).

L’édition 2019 a confirmé que le salon de Detroit rayonnait principalement par rapport au marché nord-américain et il est d’ailleurs moins placé sous le signe de l’électrification des modèles. Cependant, des concept-cars dessinaient cette transition énergétique, les Cadillac EV, Nissan IMs ou Infiniti QX, par exemple.

La Toyota GT Supra a marqué les esprits, au même titre que la Ford Shelby GT 500. En outre, les directions de Ford et Volkswagen ont confirmé la signature d'un accord d'envergure sur le VUL.