Le WLTP est un calice à boire jusqu'à la dernière goutte pour le groupe Volkswagen. Le comité d'entreprise de l'usine sise à Pampelune (Navarre, Espagne) a en effet indiqué à l'agence espagnole Efe que 8 jours seraient chômés début septembre : "Cela se produit pace qu'ils (ndlr, Volkswagen) n'ont pas assez de moteurs pour satisfaire toutes les usines" aurait indiqué un délégué du personnel à nos confrères ibériques.

La pénurie de moteurs chez Volkswagen est une affaire récurrente ces derniers temps. En raison des homologations WLTP à obtenir pour pouvoir continuer à vendre des véhicules neufs à compter du 1er septembre, Volkswagen a considérablement réduit sa palette de motorisations disponibles, le temps que tous soient ré-homologués selon le nouveau protocole.
Hors, en raison d'une plus grande complexité de la procédure d'homologation, les délais s'allongent inexorablement... Le PDG du groupe Herbert Diess parlait fin juin de procédures "3 à 4 fois plus longues", pour l'homologation. Peu de temps après, l'usine mère de Volkswagen, située à Wolfsburg (Allemagne) s'arrêtait elle aussi pour des problèmes de disponibilité de moteurs...

En attendant, à Pampelune, où l'on fabrique notamment la Polo, les représentants du personnel ont bruyamment grincé des dents. Ils ont fait savoir à Efe que "ce n'est pas à l'usine de Pampelune de payer cette facture-ci, nous sommes très clairs sur le sujet".