Pendant longtemps, nombre de véhicules électriques lancés sur le marché automobile avaient valeur d’image et ce, afin de vanter le caractère vertueux et la maîtrise technologique de la marque. Les ventes restaient confidentielles et ce n’était pas bien grave. A l’exception des Nissan Leaf, Renault Zoé et des cousins Peugeot iOn-Citroën C-Zéro, beaucoup de modèles ont rapidement disparu des radars. La demande et les infrastructures ne suivaient pas, le marché n’était pas prêt, c’était trop tôt... En 2020, il n’est plus question de faire de la figuration, mais de vendre massivement les modèles les plus « propres », afin d’éviter de payer des amendes exorbitantes pour non-conformité avec les objectifs de CO2 imposés à chaque constructeur par l’Union européenne au 1er janvier 2021. Le marché est-il prêt ? Peu importe la réponse, le mouvement est enclenché.

Une feuille de route à revoir

Environ 19 000 exemplaires de l
Environ 19 000 exemplaires de l'Audi e-Tron Sportback devraient être fabriqués en 2020.

Avec une telle épée de Damoclès au-dessus de la tête, les constructeurs automobiles ont dû revoir leur feuille de route, au niveau de l’ingénierie et industriel d’abord, puis sur le plan commercial et marketing ensuite. Le cas le plus éloquent demeure celui du groupe Volkswagen, qui a transformé son site industriel de Zwickau, en Allemagne, en une première plateforme consacrée à 100% aux modèles à propulsion électrique.

Amorcé après le scandale du dieselgate, ce virage s’est accéléré ces dernières années et il ne s’écoule pas une semaine sans que le groupe ne communique sur sa stratégie en matière d’électrification. D’après le calendrier des lancements en 2020 et des prévisions de production réalisés par le cabinet d’études IHS Markit (voir le grand tableau ci-dessous), le groupe lancera plus de 10 modèles électrifiés cette année. Lors de la présentation de ses résultats, l’an passé, il avait fait part de son ambition de lancer 70 véhicules électriques (VE) dans les dix prochaines années et de commercialiser 40% de VE en 2030.

Les immatriculations de voitures particulières 100% électriques en France.
Les immatriculations de voitures particulières 100% électriques en France.

Lancements et prévisions de production de véhicules particuliers électrifiés en Europe


Démarrage série Marque Modèle Technique électrification Prod. 2020 Prod. 2021
août-19 Opel Grandland X Plug-in Hybrid 14 343 19 972
août-19 McLaren GT Plug-in Hybrid 623 627
sept-19 Porsche Taycan Electric 34 728 42 108
sept-19 Renault Captur Plug-in Hybrid 24 871 31 430
oct-19 Volkswagen Golf Plug-in Hybrid 37 859 77 641
oct-19 Opel Corsa Electric 32 219 32 754
oct-19 Peugeot 2008 Electric 26 877 29 134
oct-19 Nissan Juke Plug-in Hybrid 1 430 9 445
oct-19 Bentley Flying Spur Plug-in Hybrid 1 232 1 274
nov-19 Volkswagen ID.3 Electric 74 828 74 951
nov-19 Land Rover Defender Plug-in Hybrid 2 234 2 062
déc-19 Aston Martin Rapide Electric 122 25
janv-20 Ford Kuga Plug-in Hybrid 23 041 23 239
janv-20 Seat Leon Plug-in Hybrid 14 542 17 885
janv-20 Mercedes-Benz GLA Plug-in Hybrid 5 936 20 736
janv-20 Skoda Octavia Plug-in Hybrid 2 431 22 998
janv-20 Mercedes-Benz GLC Plug-in Hybrid 463 651
janv-20 Mercedes-Benz ONE Plug-in Hybrid 275 0
févr-20 Audi e-tron Sportback Electric 18 998 22 752
mars-20 Jeep Compass Plug-in Hybrid 87 302 62 733
mars-20 Hyundai Kona Electric 29 891 43 688
mars-20 Ferrari SF90 Plug-in Hybrid 763 1 502
mai-20 Volkswagen ID.4 Electric 27 716 60 898
mai-20 Suzuki C-Wagon Plug-in Hybrid 841 1 320
juin-20 Mercedes-Benz S-Class Plug-in Hybrid 1 669 11 632
juin-20 McLaren Sports Series Plug-in Hybrid 467 1 936
juil-20 Mercedes-Benz EQA Electric 8 688 33 694
août-20 Seat El-Born Electric 6 750 14 054
sept-20 Fiat 500 Electric 9 574 27 850
sept-20 Citroën C4 Electric 3 035 11 112
sept-20 Seat Cupra Formentor Plug-in Hybrid 350 2 319
oct-20 e.GO B-Hatch Electric 234 1 146
nov-20 Skoda Vision E Electric 8 982 30 744
nov-20 Volkswagen Bulli Electric 2 492 3 639
déc-20 Opel Mokka X Electric 298 15 725
déc-20 Audi e-tron GT Electric 199 10 516
déc-20 Nissan Qashqai Electric 167 33 96

« Sans les modèles électriques, nous n’avons aucune chance d’atteindre les objectifs. C’est la réalité », confiait mi-janvier Jürgen Stackmann, en charge des ventes, du marketing et de l’après-vente de la marque Volkswagen.

La Citroën e-C4 sera en production de série dès septembre 2020.
La Citroën e-C4 sera en production de série dès septembre 2020.

Dans ce concert d’annonces, BMW promet 25 véhicules électrifiés en 2023, dont 12 véhicules électriques ; Hyundai, 44 électrifiés ; PSA, 13 nouveaux modèles hybrides rechargeables ou électriques, en plus des 10 déjà lancés...
Au total, cette année, ce sont une bonne vingtaine de véhicules électriques et PHEV (hybride rechargeable) qui seront lancés en Europe. Cette offensive sans précédent, qui a déjà démarré en 2019, va naturellement doper les immatriculations de modèles électrifiés en France, dont la part reste marginale : 1,9% du marché du véhicule particulier et 1,7 % du marché du véhicule utilitaire en 2019. C’est tout le paradoxe du véhicule électrique, prompt à alimenter les discours et les discussions, mais peu encore les portefeuilles de commandes.

carte marché du véhicule particulier VP électrique en Europe
Le marché du véhicule particulier électrique en Europe.

Lancements et prévisions de production de véhicules utilitaires électrifiés en Europe

Démarrage série Marque Modèle Technique électrification Prod. 2020 Prod. 2021
2020 Opel Vivaro Electric 1 414 7 714
2020 Peugeot Expert Electric 596 2 996
2020 Citroën Jumpy Electric 524 2 330
2019 MAN TGE Electric 404 399
Peugeot Expert. Les trois compacts de PSA arrivent en VE en 2020.
Peugeot Expert. Les trois compacts de PSA arrivent en VE en 2020.

Grandes ambitions

Lors du dernier club Argus de l’année 2019, le député de la Seine-Maritime Damien Adam (LREM), spécialiste transports et mobilité, n’hésitait pas à annoncer un « objectif de 10% de véhicules électriques en 2022 en France ». Une part, ambitieuse, qui colle avec les perspectives avancées par de nombreux constructeurs.

Ainsi, Skoda France annonçait récemment son ambition d’immatriculer entre 5 000 et 7 000 voitures électriques en 2021, soit un modèle vendu sur six (17% du mix environ). Chez Hyundai, la perspective est de commercialiser un tiers de véhicules électrifiés dès cette année, dont 15% de VE.

Entre 300 000 et 420 000 véhicules en 2025

citroen ami
citroen ami one intérieur

Dans une grande étude (180 pages) publiée en octobre 2019 et intitulée « Le marché français de la voiture électrique et des services associés », Les Echos études estime que les ventes de VP 100% électriques pourraient atteindre entre 300 000 et 420 000 unités en 2025 dans l’Hexagone. Une trajectoire qui signifie une croissance annuelle moyenne supérieure à 40%. Celle-ci reposera sur plusieurs facteurs : la multiplication des lancements de nouveaux modèles (près d’une centaine dans le monde entre 2020 et 2022), la réduction des coûts de production des batteries, donc des véhicules, et les réglementations antipollution.

Les Echos études évaluait le marché de la vente de voitures particulières 100% électriques en France à 1,45 Md€ en 2019 (hors location de batteries et avec l’hypothèse que les ventes sont au comptant hors bonus écologique), soit un bond de plus de 50% par rapport à 2018. L’institut estime qu’en 2025, le chiffre d’affaires généré par les véhicules électriques devrait être compris entre 8,5 et 12 Mds€, dont une fourchette de 8 à 11 Mds€ reposant sur la vente de véhicules neufs, un montant de 150 à 250 M€ pour le marché de l’installation de bornes de recharge et enfin un chiffre d’affaires compris entre 300 et 600 M€ pour la vente d’électricité.

DOSSIER REALISE EN COLLABORATION AVEC IHS MARKIT, SPECIALISTE DE L'ANALYSE AUTOMOBILE. Pour contacter IHS Markit : lorraine.morard@ihsmarkit.com