Fondée en 2016 à l’initiative de Thibault Chassagne et de Karim Kaddoura, la start-up Virtuo, qui propose de louer des voitures premium (exclusivement des Mercedes Classe A ou GLA) via une application mobile, avait déjà réalisé une première levée de fonds de 9,5 millions d’euros.

La société annonce qu’elle vient d’achever un nouveau tour de table auprès d’Iris Capital, de Raise Ventures et de Balderton Capital (son investisseur historique) pour un montant de 20 millions d’euros.

Cette levée de fonds va permettre à la start-up de renforcer son implantation dans les marchés où elle opère déjà : la France (9 villes), la Belgique et le Royaume-Uni (ouverture récente de bureaux à Londres). Les utilisateurs peuvent réserver, prendre possession et retourner le véhicule en totale autonomie (scan du permis, clé digitale...) dans l’une des 30 stations disponibles dans ces trois pays (gares, aéroports, centre-ville). Les clients de Virtuo louent les véhicules pour une durée moyenne de 4 jours et un kilométrage supérieur à 500 km. L'entretien et la réparation des véhicules sont assurés par des concessions Mercedes-Benz et des réseaux de fast-fitter.

Lancement aux Etats-Unis en réflexion


Deux nouvelles implantations sont prévues en 2019 : Espagne et Allemagne. La start-up française indique qu’elle réfléchit à un déploiement aux Etats-Unis. 

Virtuo, qui revendique à ce jour une flotte automobile premium de 1000 véhicules disponibles (dont 75% en France et 15% au RU), entend proposer 3000 voitures d’ici la fin d’année.

Enfin, la société indique qu’elle va profiter de cette levée de fonds pour poursuivre ses innovations et proposer de nouvelles fonctionnalités, « à l’image du partage de clé digitale, lancé il y a peu ».