Les médias allemands en sont certains, leurs compatriotes Volkswagen, BMW, Daimler, Continental et Bosch pourraient créer un consortium dédié au véhicule autonome. Ces constructeurs et équipementiers automobiles évaluent même la possibilité de s’associer dans le but de développer la mobilité autonome ensemble. Alors que les pourparlers entre ces entreprises allemandes auraient débuté fin 2018, le sujet a été remis sur la table lundi 21 janvier 2019.

BMW n’aurait pas nié cette possible coopération justifiant que d’autres entreprises, en plus de Fiat et Intel avec lesquelles il travaille déjà, seraient intéressées par sa plateforme non exclusive de conduite autonome. Volkswagen appuie les faits : « des partenariats stratégiques et un important réseau de recherche et développement sont des facteurs de réussite essentiels en raison des investissements conséquents nécessaires au développement de la voiture autonome. » Ces deux constructeurs automobiles envisagent donc plusieurs projets en commun avec d’autres pairs ou spécialistes du secteur.

Rappelons que Volkswagen et Ford viennent de nouer un partenariat sur les pick-up pouvant ainsi s’étendre dans le domaine électrique, autonome et mobilité. Le patron de VW ayant peu communiqué sur ces discussions préférant traiter de ces trois sujets avec des entreprises allemandes.