« En développant des super-sportives purement électriques à deux places, telles que le « Concept One » ou le « C Two », ainsi que des composants de base de véhicules, Rimac a démontré de façon impressionnante ses références dans le domaine de l'électromobilité », déclare Lutz Meschke, vice-président du directoire et membre du directoire en charge des finances et des technologies de l'information chez Porsche.
Dans le cadre de sa stratégie d’électrification, le constructeur a conclu un partenariat avec la société croate, spécialisée dans les technologies et les voitures de sport électriques, en prenant une participation minoritaire de 10%.

Porsche a donc mis la main sur ce fabricant de composants pour VE mais aussi de supercars électriques suite à sa présentation de la dernière version de son hypercar électrique, la « C Two » au salon de Genève en mars 2018. Une biplace qui atteint 412 km/h et qui dispose d’une autonomie de 650 km. Selon Porsche, le bolide se recharge à 80% en 30 minutes grâce à une charge rapide de 250 kW.

« Ce partenariat est aujourd'hui une étape importante pour Rimac qui est en passe de devenir un acteur et un fournisseur de choix pour l'industrie liée à l'électrification, la connectivité et au domaine passionnant des systèmes avancés d'assistance au conducteur », souligne Mate Rimac, PDG de Rimac. L’entreprise, dont le siège est à Zagreb, compte environ 400 personnes.