« Il s’agit du meilleur mois de mai de l’histoire de la marque Volkswagen », selon Jürgen Stackmann, un membre du directoire. Ce sont effectivement 539 700 véhicules qui ont été livrés sur cette période, soit une augmentation de 5,1% par rapport à mai 2017. Le dirigeant ajoute : « Nous avons poursuivi notre tendance positive. L’offensive produit, avec des nouveaux véhicules tels que la Polo, le Tiguan Allspace, le Virtus et le T-Roc, a été très bien accueillie par nos clients. Je suis très satisfait ». Depuis le début de l’année 2018, les livraisons totales de la marque Volkswagen ont atteint 2 584 700 véhicules.

L’Europe continue de tirer les ventes. La tendance s’affiche à +6,1% sur cette région avec 167 000 livraisons. La progression a été davantage soutenue sur les principaux marchés de l’Ouest (+5,4%) comme l’Italie (+20,1%), le Royaume-Uni (+16,2%) et la Suède qui a été élue ‘importateur de l’année’ par la maison mère (+23,2%).
Petit clin d’œil au marché allemand qui totalise 52 500 véhicules livrés, soit 3,4% par rapport au mois de mai 2017. « Le nouveau T-Roc est extrêmement populaire auprès des clients et domine son segment seulement quelques mois après son lancement », rappelle la marque. L’Europe centrale marque le pas avec 25 300 unités et une hausse de 10,4%. La marque note un bond de près de 27% en Russie avec 9 000 livraisons.

La croissance se poursuit également sur le continent américain. Par exemple, les Etats-Unis, ont livré 31 200 véhicules (+4%) et au Canada, 6 600 véhicules (11,4%). En Amérique du Sud, la hausse des livraisons s’établit à 20,3% pour 42 100 unités. La Chine garantit elle aussi sa croissance avec 251 600 véhicules livrés par la marque Volkswagen (4,1%).
Voir tableau ci-dessous.