Le groupe Volkswagen a livré 36% de ses voitures en Chine au cumul des huit premiers mois en 2018, contre 43% en Europe. Un rééquilibrage entre les deux marchés devrait s’opérer dans les prochaines années au regard des ambitions affichées par le groupe allemand en Chine. Sur le seul exercice 2018, Volkswagen y a ouvert trois nouvelles usines de production de véhicules FAW-Volkswagen, à Qingdao, Foshan et Tianjin, et un site de composants à Tianjin.

Fin août 2018, le groupe allemand a ouvert sa nouvelle usine FAW-Volkswagen à Tianjin, dans le nord de la Chine. Des modèles SUV, y compris des versions hybrides rechargeables, seront produits pour les marques Volkswagen et Audi. La capacité de production de l’usine avoisinera les 1 200 unités par jour, soit un volume de 300 000 véhicules par an. Fin juin, Volkswagen FAW Platform Tianjin Branch a inauguré une usine de composants, qui produira des châssis pour divers modèles Audi et Volkswagen.

Renforcement de la stratégie d’électrification


Dans le sud du pays, la deuxième usine localisée à Foshan va permettre au groupe de passer de 300 000 à 600 000 véhicules fabriqués par an. Ce nouveau site va jouer un rôle majeur dans la stratégie d’électrification du groupe Volkswagen. « Outre les nouveaux modèles SUV Volkswagen et Audi, nous électrifierons progressivement les véhicules actuellement fabriqués sur la plateforme modulaire MQB. En outre, la production de véhicules sur la plateforme modulaire électrique (MEB) ainsi que de systèmes de batteries MEB devrait démarrer d’ici 2020 », précise le groupe.

-A lire aussi La grosse offensive de Volkswagen en Chine avec les SUV

La production de modèles Volkswagen à l’usine FAW-VW à Qingdao a démarré fin mai dernier. Ce site permet de produire sur la même ligne des modèles MQB équipés de moteurs à combustion interne et de systèmes de propulsion électriques. FAW-Volkswagen produira également sur ce site des systèmes de batterie pour la plateforme modulaire MQB.

Au total, le groupe prévoit de produire 40 modèles de véhicules électrifiés en Chine d’ici à 2025

23 usines en Chine


« Avec un marché total d’environ 24 millions de véhicules vendus, les taux de croissance à 1 chiffre, situés dans le bas de la fourchette, représentent une hausse des ventes de l’ordre de plusieurs centaines de milliers de véhicules par an. C'est pourquoi nous avons lancé notre campagne de mobilité électrique et de SUV en Chine en 2018 afin que nous puissions encore mieux répondre aux besoins de nos clients chinois », commente Jochem Heizmann, membre du directoire de Volkswagen AG et président de Volkswagen Group China.

Le groupe Volkswagen compte désormais plus de 23 sites de production en Chine et 123 dans le monde. Depuis le mois d’août 2018, il revendique une part de 18,3% du marché de véhicules particuliers chinois.