Volkswagen, Mobileye et Champion Motors prévoient de créer une coentreprise en Israël dans le but de lancer le premier service de taxis autonomes. Baptisée New Mobility in Israel, la solution a été officiellement acceptée par le gouvernement israélien à l’occasion du sommet 2018 de la mobilité intelligente, qui s’est tenu à Tel Aviv. Celui-ci s’est engagé à soutenir le projet en fournissant un soutien juridique et réglementaire, en partageant les infrastructures requises et les données sur le trafic et en permettant l’accès aux infrastructures selon les besoins. La coopération prévue reste soumise à l’approbation par les autorités et organes compétents.

Dans cette coentreprise, le groupe Volkswagen fournira les véhicules électriques (VE) ainsi que « les connaissances approfondies et les compétences en matière de conception et de déploiement de services de mobilité axés sur l’utilisateur ». Mobileye, une société du groupe Intel, proposera son kit de conduite autonome de niveau 4 (une solution clé en main sans conducteur comprenant équipement, politique de conduite, logiciel de sécurité et données cartographiques) tandis que Champion Motors sera chargé de la logistique de la flotte et de l’infrastructure du déploiement de la mobilité comme un service. Le lancement des premiers taxis autonomes est annoncé au début de l’exercice 2019, avant un déploiement par phases qui permettra d’aboutir à une commercialisation complète en 2022.

New Mobility in Israel passera rapidement « de plusieurs douzaines à des centaines de véhicules électriques autonomes ».