A l’image de ce qu’on a pu voir à l’œuvre chez d’autres constructeurs, le groupe Volkswagen en étant une parfaite illustration, Volvo restructure son top management pour accompagner les profondes mutations qui modèlent l’industrie automobile de demain. En clair, il ne s’agit seulement d’un jeu de nominations, qui peut parfois être révélateur soit dit en passant, mais d’une démarche visant à repenser l’organisation de son top management. Les décisions entérinées par Hakan Samuelsson, président de Volvo Cars, sont donc loin d’être anodines.

Björn Annwall, actuel vice-président senior en charge de l’expérience client, prendra la direction des Opérations commerciales et s’attachera à développer le cœur de métier de Volvo Cars en plaçant la croissance et la rentabilité au centre de ses priorités.
Il prendra la tête de la région EMEA et pilotera aussi la coordination mondiale entre la région EMEA, la région Amériques, dirigée par Anders Gustafsson, et la région Asie-Pacifique, dirigée par Xiaolin Yuan. Le Service client et les équipes mondiales fusionnées Communication et Marketing rejoindront ce pôle.

Par ailleurs, Lex Kerssemakers, actuel responsable des Opérations commerciales, prendra les rênes du nouveau pôle Relations directes avec les clients, et sera en charge du développement de nouveaux liens commerciaux directs avec les clients. Ses fonctions sont vastes, car il sera à la tête de Care by Volvo, le service d’abonnement de l’entreprise, de M, le service autonome de mobilité partagée, et d’Uptime, la nouvelle activité de service à la clientèle de l’entreprise.

En outre, Henrik Green conserve la direction de la Recherche et du Développement et pilotera le pôle Création produit et Qualité, qui englobera désormais les départements Design et Transformation digitale pour les clients « entreprises » comme les particuliers. Cette structure renforcera le lien entre la stratégie digitale de Volvo Cars auprès des clients et le développement de logiciels embarqués.

Enfin, sans lien avec les précédentes annonces, Hans Oscarsson, directeur financier, occupera à compter du 1er août prochain le poste de président directeur général de Geely Sweden Holding AB, l’entreprise responsable des investissements du groupe Geely dans les pays nordiques. Le nom de son remplaçant aux finances sera annoncé ultérieurement.

De son côté, Thomas Ingenlath, président de Polestar, marque indépendante de véhicules électriques hautes performances, s’apprête à quitter la direction exécutive de Volvo Cars. Il restera responsable du design au niveau du groupe et travaillera en étroite collaboration avec Robin Page, vice-président senior en charge du design de Volvo.

Rappelons que Hakan Samuelsson a été reconduit à la tête du groupe jusqu’en 2022 et qu’au-delà du pilotage de la croissance de la marque Volvo et du lancement de nouvelles marques, il veut accélérer la digitalisation du groupe et affirmer son état d’esprit customer-centric.