Wang Chul Shin prend donc la présidence de Hyundai Motor France à partir du 16 janvier 2019. « Après avoir occupé le poste de président de la filiale de Hyundai Motor aux Pays-Bas, il a été, ces deux dernières années, directeur de la coordination des marchés européens de Hyundai Motor Company. Dans ses nouvelles fonctions, Wang Chul Shin est rattaché à Dong Woo Choi, président et CEO de Hyundai Motor Europe HQ depuis le 31 juillet 2018 », explique le groupe par voie de communiqué.

Diplômé de l’université de Fordham (New York, USA), Wang Chul Shin intègre Hyundai Motor Europe en 2004 en tant que coordinateur des ventes. En 2012, il rejoint la filiale Hyundai Motor Germany comme directeur de la coordination commerciale, avant de prendre la direction de la filiale des Pays-Bas.

Il succède à Kyoobok Lee qui devient vice-président de la division en charge des activités des pays du continent américain.

Rappelons que Hyundai Motor France a battu son record de ventes en France pour la deuxième année consécutive, rendant une carte de 35542 unités, en croissance de 20% par rapport à 2017 (29570 unités). Sur le marché européen, la croissance est aussi au rendez-vous pour Hyundai : +3,9%, à 528659 véhicules.