Wayz-Up est une application mobile de covoiturage pour les trajets domicile-travail. Principalement déployée auprès des grandes entreprises franciliennes, elle s’appuie sur un modèle économique prudent et une stratégie solide.

Comment créer un système simple et efficace de covoiturage pour les trajets domicile-travail ? Julien Honnart et Cyrille Courtière ont eu l’idée, en 2012, de créer Wayz-Up, pour y apporter une solution crédible. L’application mobile est lancée en septembre 2013. Pour Julien Honnart, « Nos études nous montraient que 30% des salariés se disent prêts à covoiturer mais seulement une très faible partie d'entre eux pratiquent vraiment le covoiturage entre collègues, faute d’outils adaptés à leurs contraintes ».

Plusieurs initiatives infructueuses montrent pourtant que le paradis des start-ups est pavé de bonnes intentions. BlaBlaCar lui-même, aujourd’hui incontournable sur le co-voiturage de destination (week-ends, vacances), avait lancé son offre destinée aux trajets domicile-travail, mais a finalement jeté l’éponge l’an dernier. Autre expérience, beaucoup plus malheureuse et récente : le site Wedrive, dans lequel PSA Peugeot-Citroën avait investi 1,25 million d’euros en octobre 2014 (en échange de 20% du capital social), a dû fermer boutique le 19 mars dernier. 

Le modèle économique de Wayz-Up est, justement, prudent : « Nous avons choisi un modèle de prescription payant : ce sont les entreprises qui financent la mise en œuvre et le fonctionnement du service pour leurs collaborateurs, souligne Julien Honnart. Le service n'est gratuit que pour les utilisateurs ". Il faut souligner l'importance de la taille critique de la flotte : " Selon les clients, de 7 à 25% des collaborateurs deviennent utilisateurs de Wayz-up. Pour que le nombre de covoitureurs soit suffisant, il est donc nécessaire d'adresser l'offre auprès de grandes entreprises."

Un outil pour les entreprises

Quel est l'intérêt pour les entreprises à utiliser ce type d’outil ? Il constitue d'abord une aide au déploiement de leur Plan de Déplacement d’Entreprise (le PDE), dont la mise en œuvre est devenue obligatoire depuis 2010 (article L.1214-2 du Code des Transports). L’application de co-voiturage devient un levier pour favoriser les solutions alternatives aux transports individuels. Seconde motivation, la mise en œuvre d’une stratégie RH liée à la Mobilité : en favorisant le covoiturage, l'entreprise "offre d'abord une solution à ses jeunes collaborateurs qui, souvent, viennent au bureau en transports en commun et gagnent souvent beaucoup de temps en covoiturage."  Dans un second temps, l’entreprise peut mettre en œuvre des incentives, comme par exemple "l'attribution de crédits-Mobilité aux salariés qui utilisent le covoiturage."

Wayz-Up a ainsi capté des clients prestigieux : le Technocentre Renault (à Guyancourt), la Snecma (groupe Safran), Hilti (spécialiste de l’outillage professionnel), Air Liquide (chimie de pointe), tous implantés en région parisienne. Depuis le début de l’année, le siège social de Carrefour (4000 salariés), à l’occasion de son déménagement à Massy-Palaiseau, a sélectionné Wayz-Up. Vinci véhicule également la solution auprès de ses 1 500 collaborateurs.

Une solution entièrement mobile

L’application Wayz-Up, disponible sur iPhone et Android, permet de trouver son covoitureur en un clic : l’application propose instantanément les covoitureurs disponibles sur le trajet demandé. Elle permet aussi de générer des alertes, le matin, pour trouver un covoitureur le soir en cas de changement d'horaire du covoitureur habituel. Enfin, elle permet de partager ses frais équitablement grâce au calcul automatique des coûts.