Cinq ans après son lancement, Yakarouler vient d'ouvrir les portes de son deuxième centre physique.

 

 Le bâtiment se situe à proximité de l'aéroport d'Orly, en bordure de l'autoroute A 86 et face à la zone commerciale de Belle Epine dans le Val-de-Marne (94).

 

A l'origine de cette nouvelle implantation (Yakarouler possédait déjà un centre "en dur" à Thiais dans le même département, ouvert au moment du lancement de la plateforme Web, en octobre 2006) : un besoin urgent de s'agrandir pour répondre à des contraintes d'ordre logistique.  

 

Un simple entrepôt aurait pu faire l'affaire, mais quand l'opportunité de louer ce local s'est présentée, Yann Gyssels explique qu'il n'a pas hésité un instant.

 

« Il s'agit d'une vitrine idéale pour nous, un emplacement 'premium'. Tous les jours ce sont 600 000 personnes qui empruntent l'A 86. C'est pour cela que nous avons décidé d'ouvrir une boutique et de ne pas seulement nous servir de cet endroit à des fins logistiques », explique le fondateur du site internet, spécialisé dans la vente de pièces, pneus et accessoires automobiles.

 

 2 800 m2 pour stocker

Au total, la surface du bâtiment atteint 3 000 m2, dont 2 800 seront dédiés à la logistique et aux équipes de Yakarouler qui, auparavant basées à Thiais, s'apprêtent à déménager.

 

Cette surface va d'ailleurs permettre à la société d'avoir - en partie - ses propres stocks... ce qui n'était pas le cas auparavant, faute de place car le centre de Thais mesurait, au total, 650 m2 dont 50 dédiés à l'accueil des clients.

 

200 m2 pour la boutique "2.0"

Dans le nouveau bâtiment, qui sera inauguré le 6 juin, 200 m2 sont dévolus à l'accueil physique. Yann Gyssels les présente comme le « centre-auto 2.0 » qu'il a toujours imaginé.

 

De nouvelles prestations seront lancées dans la partie atelier, comme la liaison au sol avec des services comme la retransmission par webcam des interventions sur le site Internet.

 

Des campagnes publicitaires à la radio et sur Internet seront menées pour promouvoir cette implantation et ces nouveaux services.

 

Il s'agit, surtout, d'améliorer la notoriété de Yakarouler. En effet, 90% de l'activité de la société découle de la vente en ligne, avec des résultats qui ont doublé entre 2009 et 2010... et selon Yann Gyssels, cette part ne devrait pas être amenée à baisser. « L'activité "physique" restera marginale », estime-t-il.