Pour vendre en ligne... rien de mieux qu'un showroom en banlieue parisienne ou ailleurs ? Le site Zanzicar.fr, qui escompte "préempter le marché de la vente en ligne" selon son président Alexandre Parot, va ouvrir trois boutiques d'ici à la fin de l'année. La première à Paray-Vieille-Poste (91), à deux pas de l'aéroport d'Orly ; la deuxième à Clermont-Ferrand (63), au sein d'une zone commerciale, tandis que la dernière sera "un corner Zanzicar dans une concession Parot à Limoges (87)" d'après le dirigeant.

Alexandre Parot l'avoue sans détour : cette initiative a valeur de test, afin de voir quelle formule marchera le mieux : "Les parcours clients s'interconnectent de plus en plus" avoue-t-il. Recherche sur le web, vérification sur un site physique puis achat en ligne, chacun fait aujourd'hui à sa guise.
Pour autant, le groupe Parot n'entend pas créer des parcs de vente de VO avec ses boutiques. Aucun stock ne sera présent, à peine y'aura t-il un véhicule de démonstration : "Les boutiques seront dotés d'un conseiller, non d'un vendeur, qui proposera au client de consulter les véhicules sur une tablette" annonce Alexandre Parot. Le tout bien assis dans un canapé.

Zanzicar compte en outre développer son nombre de points de livraison. Pour ce faire, un accord a été signé avec le réseau Norauto. Ce sont 18 centre autos qui sont aujourd'hui habilités à livrer les VO de Zanzicar à leur nouveau propriétaire. Le but est d'arriver à 50 points d'ici peu, de manière à couvrir correctement le territoire français.