LeasePlan est concis et clair : il vise « le zéro émissions nettes » pour l’ensemble de son parc d’ici à 2030. Pour être cet acteur engagé dans la transition énergétique et renouveler sa flotte de véhicules à moteur thermique (1,8 millions en circulation dans le monde), le loueur de longue durée a donc réalisé un emprunt obligataire vert (Green Bond Framework) de 500 millions d’euros à taux fixe sur 5 ans. Cette première obligation aurait attiré une demande de 3,5 milliards d’euros avec la participation de 260 investisseurs. Et, LeasePlan assure que 64% ont été alloués à des titres dits responsables.

“Les instruments financiers durables jouent un rôle essentiel dans l’accélération des initiatives visant à lutter contre le changement climatique. Avec le lancement du Green Bond Framework de LeasePlan, nous pourrons acquérir davantage de véhicules électriques et passer plus rapidement des moteurs à combustion interne vers des motorisations alternatives. Le changement climatique est l’une des problématiques majeures auxquelles nous sommes confrontés aujourd’hui, et le transport est l’un des principaux facteurs contributifs. Nous avons l’ambition de contribuer à créer des environnements plus sains dans nos villes en favorisant des véhicules plus propres et peu polluants et les infrastructures qui feront de ces voitures une solution viable pour nos clients”, souligne Tex Gunning, CEO de LeasePlan.

Selon le loueur de longue durée, le produit des obligations vertes composera donc la base des premiers financements de VE à venir très prochainement et ce, pour convertir sa flotte au 100% électrique dans les dix prochaines années.